Un Grouik au cercle de Clichy par Beb

Paris, le mercredi 27 juin 2012

[INTRODUCTION]

Après une dure journée de labeur professionnel parisien commençant à 5H30 du matin pour ne pas louper le TGV d’Aix, je passe la journée entre réunions et prises de tête (brainstorming en anglish) puis je me stoppe à Gare Saint Lazare vers les 18H.
Il fait un temps bien sympathique : température honnête, soleil en demi-teinte, bref du pain béni pour les parigazelles en mini-jupe (et, par conséquence, pour mon oeil lubrique !).
Donc je me décide de suivre les jolis popotins qui m’emmènent, bien curieusement, vers un lieu que je connais relativement bien mais qui ne m’a pas vu depuis un bon moment : le CCM ou le Cercle de Clichy Montmartre.

Je pousse le sas d’entrée et montre patte blanche, ou carte noire de membre, pour retrouver une ambiance que je vous laisse découvrir en images


(dernière nouveauté, les tables de billard ont tout simplement disparu!)

Système moderne oblige, je glisse ma carte dans la fente de la machine qui couine ! Elle me propose coquinement 4 boutons : Cash Game 50, 100, 250, 500. Mon portefeuille me fait signe que j’ai quelques billets gothiques qui frétillent. Ok on va opter pour du 50 donc :)

23 secondes plus tard, je suis assis en table 3, siège 9, avec un stack constitué de 1 jeton de 50 et 7 jetons de 10 et regarde le premier monstre que m’a distribué la charmante croupière :

Au bouton, j’affûte mes lunettes noires, regarde l’assemblée qui me dévisage et annonce fièrement, à la Brunson : « Hole ouine !! ».
Nan, je plaisante, ces cartes disparaissent rapidement dans le muck général, comme 95% de mes mains à venir…

La table me parait assez tight, puisque aucune relance, pas d’agression sur les premières bouzes que j’ai récup. On n’est pas nombreux (7 pour 10 sièges) mais les stacks sont dans l’ensemble supérieurs au mien.

[MAIN IMPORTANTE number ONE]

Le bouton du dealer s’approche et me donne ainsi la position que je déteste : UTG, ouais mais j’ai une main en kevlar reforcé sur ce coup, prête à renvoyer les balles des méchants Guns.
Je relance à 15 brouzoufs, 2 gars en middle avancent la monnaie + la small blind, les 3 ont un bon st(e)ack (miam!). Le pot de 62 tagadas affiche le flop suivant :

Bibi fronce les sourcils pour l’image du gars qui voit un flop qui n’arrange pas ses affaires (sur les 2 coeurs présents en vérité). Tant pis, ma ligne est toute tracée, on fait le ninja et on espère chopper la truite.
Ca check pour les autres, turn un
C’est une bonne carte, on va miser 1/3 pot pour voir si ca mord. les 2 middles foldent et le SB réfléchit puis triple la mise à 70€ pensant me faire fuir.
Bien mal lui en a pris, je lui demande 15€ de plus qu’il complètera la mort dans l’âme.
Le croupier demande de dévoiler les cartes. Tiens c’est nouveau, avant ici, on attendait la fin du flop.
la SB montre piteusement sa main
Je dévoile ma compagnie d’Avions Américains ayant un Airbus au sol !
River un et ce dégénéré de Small Blind qui pue du froc fait sa quinte avec sa main de merde :@
Nan, je plaisante again, j’ai chatté une river de type sboub sans conséquence et je ramasse pas loin de 260 pepettes

« Que je suis bête, ca ne me ressemble pas de faire ce move, je ne connais même pas la personne… » me dit le gars, que je crois sincèrement, il ressemble un peu à un FIX si je puis me permettre une comparaison :D
« Peut être as-tu fait cela car j’ai bien fait passé l’image d’un gars peu solide » me dis-je intérieurement :p

[MAIN IMPORTANTE number TWO]

La suite est un foldage en série pendant 1/4 heure pour me retrouver avec quasi 250 neurones et un joli de BB
Un joueur aimant animer le jeu fait une nième relance à 16, je complête ainsi qu’un limpeur.
Un flop qui provoque un début de gaule :

le ninja checke sa gaule discrètement, le limpeur aussi et mister Animator idem.
Turn:
J’ai le groin qui frétille (Hommage à Raoul), je fais semblant de vérifier mes cartes pour voir s’il n’a pas un tirage quelconque et check à nouveau. Limpeur itou.
Animator mise 1/2 pot, j’hésite (un poil) et paye.

River

Zut, j’ai loupé mon tirage, (je suis a fond quand j’invente une histoire non?) mais pas mon bluff et mise 3/4 du pot, qu’Animator paye rapidement, vois mes cartes, se décompose et muck sa main.

Me voici avec 3 fois ma mise de départ en moins d’1/2H et je me pose la question si je ne devrais pas faire un cash out…. Mais mon démon me force à continuer surtout quand je vois les types de moves de certains à table, faisant grossir mon appétit de jetons.

[PENSEE]

à ma droite, un gars de type arabe, souriant et communicatif mais de manière basique, tu sens que cette personne est sympa et sympa…, bref tu le lis comme un livre à images. Et il s’entête à chercher son tirage à 4out, et il recave maudissant les cartes, s’apitoyant sur son manque de chance. Bref le genre de personne que tu veux avoir toujours à ta table.

et puis je me questionne : il a recavé pas loin de 4 à 5 fois, 100€ a chaque fois, il n’a pas l’air de rouler sur l’or (ses habits, son apparence…) et au bout d’un nième tapis Turn où il loupe son 10/90, il sort : « Bon, cette journée n’est pas pour moi, je vous quitte et vous dit à demain ».

Tous les régs lui disent alors « Au revoir, truc. Portes toi bien, etc… ». Bref, Je perçois que tout le monde est intéressé pour le revoir, voire, je me demande si ce genre de gars n’est pas « tracer »…

en tout cas, j’imagine le niveau de sa bankroll et sa vie de famille et j’ai froid dans le dos.

me souviens de la seule fois où je n’avais pas de liquide, et j’ai fait une CB au cercle, le gars, m’a demandé CI, puis de signer la facturette. « C’est à cause des cartes volées ? » j’ai demandé incrédulement.

« non, c’est plutôt pour déceler les transactions sur des cartes empruntées, genre à leur femme… » me répond le responsable.

ce jeu est une drogue, j’en suis au niveau cannabis, d’autres sont aisément au niveau coke voire +. Faites que je reste à ce niveau !!

[CONCLUSION]

je suis parti à 23h avec 570 pruneaux, une soirée sous un bon signe non ?

j’ai rentabilisé mes monstres ( encore un AA, un 33 en sous marin qui brelante flop face à Ax…) et évité les écueuils ( KK utg, raise, 5 calls, flop avec un As, easy fold, ….)

le seul bad est le taxi que j’ai choppé avec un chauffard (il a vraiment le permis de conduire ??) qui se prenait pour les goals de la session des tirs aux buts, il n’a pas eu son pourboire lui !

End of another pok in paradise.

This entry was posted in Live Exterieur. Bookmark the permalink.

Comments are closed.