Ma compétition SH 2011-2012 par FIX

Ouaouh, champion d’une compèt de poker !
Alors, oui, d’une compèt de club, et d’un jeu dans lequel le hasard a son mot à dire … mais quand même !

Faut d’abord que je vous explique de quoi on parle :
MPS organise 3 compétitions annuelles :
- MTT
- SH
- HU
Cette année, par manque de disponibilité, je ne joue que le SH.
Je reste évidemment très déçu de ne pouvoir participer aux autres, et notamment le MTT qui nous permet de tous nous retrouver autour de plusieurs tables mais j’aime énormément cette formule du SH autant pour le poker que pour l’amitié !

Voilà comment ça se déroule :
4 poules de 6 joueurs, les 3 premiers de chaque poule passent en demie, et les 3 premiers de chaque demie passent en finale.
Et pour avoir la coupe, faudra gagner la finale.

Acte I : Les poules
Le principe des poules est le suivant :
6 joueurs, et 6 manches. Et chaque joueur accueille 1 fois.
En fonction du classement de chaque manche, on obtient un classement final, et on fait les comptes à la fin pour déterminer les 3 premiers qui auront le sésame pour accéder à une des deux demies.
Nous voilà donc partis, Fafa, Syval, Alex le belge, Pilette, Tintin et moi même pour 6 parties endiablées.

Avant de parler poker, j’aimerais parler du caractère convivial de cette formule :
Comme je le disais plus haut, chaque joueur reçoit une fois (sauf impossibilité).
L’apéro est donc de mise, et le repas est à la convenance de l’hôte du soir, soit préparé, soit commandé (souvent sous forme de pizza).
Dans ma poule, nous avons eu droit cette année à 2 spécialités :
- la frite belge, épluchée, tranchée et cuite (doublement) avec amour : merci Alex !
- la polpette italienne, un délice aussi : merci fafa !
Tintin proposera un barbecue fameux auquel je ne participerais pas pour cause d’arrivée tardive, et le reste optera pour la pizza (qui soit dit en passant peut-être considérée comme spécialité marseillaise tant qu’elle provient d’un camion).
Autant vous dire que se voir 6 fois dans l’année : 6 apéro, 6 repas, et 6 fois 4 heures ou plus de jeu, ça rapproche. Le plaisir est tout autant dans le jeu que dans le fait de se retrouver … convivialité que je disais.

Mais parlons un peu poker :
J’établie d’abord un petit profiling des joueurs me permettant de déterminer une stratégie à l’avance en fonction des positionnements possibles à table.
Inutile de vous raconter des coups, c’est bien trop loin et je ne serais pas assez précis, mais voici plutôt un mini résumé de chacune des manches :
- manche 1 : je jouerais mon jeu, trop serré, et finirai 4eme
- manche 2 : idem, je finirai 3eme
- manche 3 : je crois que c’est là que j’ai décidé de commencer à modifier quelques éléments, je vais jouer 4 ou 5 coups dans la soirée avec des jeux moyens (ou que je considérais comme moyen avant), comme par exemple un 64o qui ne touche rien du tout mais que je bluff en check-raise sur le turn et qui suffira à faire passer mon adversaire.
4 ou 5 coups, ce n’est peut-être rien, mais ça fait toute la différence, ça permet si ce n’est de prendre un avantage décisif, au moins de se tenir à flôt. Et j’ajouterais que mon image bien construite sur les 2 premières manches me permettra de placer quelques bluffs plus « crédibles ».
Bref, en ajoutant à un peu d’audace un peu de chance, je finirai 1er de cette manche et commencerais à penser que j’ai une chance pour la qualif …
- manche 4 : à nouveau la win en appliquant la même formule.
- manche 5 : je crois que je suis plutôt en mode amitié qu’en mode poker sur celle là … je gagne même un coup avec J5 croyant avoir JJ … Je touche mon 5 :D
Je finirai 2eme, ce qui m’assurera la qualif pour la demi avant même la dernière partie.
- manche 6 : une petite 3ème place.

Pour résumer cette phase de poule :
- une grosse ambiance
- et du côté du poker, je crois avoir progressé, je pense avoir aussi fait la bonne analyse des joueurs et j’ai appliqué mon plan avec succès (et avec réussite).

Acte II : La demie
Eve, Baal, Puncho, SPI, rodger et moi nous retrouvons donc pour jouer notre meilleur jeux … enfin soyons honnête, ce ne fut pas mon cas : j’ai mal joué !
Je suis arrivé fatigué ce soir là, après un trajet entre les Milles et Marseille agrémenté d’un accident (si courant sur l’autoroute nord) qui me retardera légèrement, et sans véritable plan préétabli. Bref, jouer fatigué, et pas préparé, c’est mal.
Alors oui, je connaissais les profils, mais je ne savais pas encore comment aborder la chose.
Seule la providence me permettra de finir 3ème (place synonyme de qualif), et ce soir là, dame providence se nommera Eve. Elle a marché sur l’eau jusqu’au HU, éliminant tous les autres joueurs en touchant les flèches préflop contre les rois, une quinte flush contre un full max, et j’en passe. Loin de moi l’idée qu’elle ai mal jouée (nous avons d’ailleurs le même style de jeux Eve et moi), mais force est de constater qu’elle a touché du lourd, et ce qui a fait mes affaires, c’est qu’elle ne m’éliminera qu’en 3ème position (AJ < AQ ou tout par préflop).
Mais beaucoup de mauvaises décisions de ma part, même à 3 joueurs restants quand Puncho changea de rythme je ne m’en apercevrais pas, et ne chercha pas à le contrer, trop de fold, pas assez de moove …
Au final, Puncho, plus agressif sur la fin, reprendra le contrôle du HU pour terminer 1er.
Je passe par la petite porte, et je dirais à Baal plus tard : « je me suis donné une chance de gagner la finale … mais faudra vraiment que je joue différemment pour choper la 1ère place en finale ! »)

Petite synthèse de cette demie :
- Ambiance : encore une bonne soirée :)
- Poker : la tête sous l’eau presque toute la partie, je jetterais beaucoup de jeux sans tenter plus de moove que ça. En effet, je passerais juste un semi-bluff contre rodger, et lui prendrais un beau pot en touchant un full chanceux river qui m’auront permis de tenir jusqu’à la 3ème place.

Acte III : La finale
La 2ème pour moi en 2 ans, je me souviens de l’année dernière où j’avais tout foiré, et évidemment, j’ai aussi ma demie « manquée » en tête.
Puncho, Eve, Pilette, Tof, Djay et moi même nous retrouvons dans la Tof’s room qui est un excellent endroit pour jouer (Tof étant un fada de la table Jarque et du beau jeton … il aura même installé un petit logiciel sur son mac gérant pour nous la structure et la durée des niveaux). Des conditions parfaites donc :)
J’arriverais plus en forme et plus déterminé que pour la demie … mais voilà, une finale est une finale, et tout le monde est déterminé.
Un peu plus de tension donc que pour les autres parties, personne ne voulant lâcher quoi que ce soit.
On se retrouvera encore à 6 joueurs alors que les stacks effectifs sont de 15 BB :Ô_o:
Mais je pense pouvoir dire que pour cette finale, tout le monde a bien joué. Le fait est que même s’il existait quelques différences de niveaux entre les joueurs, il n’y eu point de gros setup, point d’horreur non plus et la différence n’a pas pu se faire dans les 1er niveaux.
Ensuite, les coins flip et les 70/30 (que je n’ai pas cherché à fuir contrairement à la demie) ont plus ou moins décidé des 3 derniers prétendants que furent Tof, Pilette et moi, puis j’ai changé de rythme, je sort Pilette, suis chip leader contre Tof, et s’en suit un HU bien sympa ou je perdrais un 70/30 pour voir Tof me repasser devant, avant d’en gagner 2 d’affilé (1 ou je suis favori, et 1 ou je ne le suis pas).

Synthèse de la finale :
- Ambiance : encore parfaite ! et avec des conditions de jeux
- Du beau jeux, et équilibré chez tous. Me concernant, très peu de mauvaises décisions, et de la réussite (forcément) pour aller au bout.

Conclusion générale :
Cette compèt m’a permis de progresser, j’ai augmenté ma fréquence de mooves, même si je ne les répète pas encore assez souvent, ou qu’ils ne sont pas toujours appropriés à la situation.
Le plus important pour moi reste d’avoir tenté des choses nouvelles et tout cela dans les meilleures conditions qui soient :)

This entry was posted in Competitions MPS. Bookmark the permalink.

Comments are closed.